Défendre le libre par une lutte sectorielle : l’exemple de la déficience visuelle

Intervenant(s) : Jean-Philippe MENGUAL

  • Langue : Français
  • Niveau : Débutant
  • Type d'événement : Conférence
  • Date : Mardi 4 juillet 2017
  • Horaire : 09h20
  • Durée : 40 minutes
  • Lieu : Room J 106 Partage
Public cible : AccessibilitéDécideursProfessionnels

Envoyer le logiciel libre face aux grands majors du logiciel privateur est une lutte presqu’impossible : puissance marketting des majors, qualité design inférieure, même des millions d’euros peuvent ne pas suffire.

Mais défendre une approche par secteur, comme l’a fait Framasoft, semble plus appropriée. Encore faut-il définir le secteur, ce qui le traverse (sociologiquement, psychologiquement, politiquement). C’est le moyen le plus sûr de développer un discours et une démarche adaptée, de déterminer les profils recherchés en matière de ressources bénévoles ou salariales, etc.

Ainsi, la promotion du libre auprès des déficients visuels, en action depuis 2004, a atteint un plafond de verre. Pourquoi ? Comment changer les choses ? C’est cette nouvelle approche, fruit de 2 ans de travail intensif, que cette conférence se propose de présenter.

Jean-Philippe MENGUAL
Linuxien depuis 2004, il est administrateur de Liberté 0 aujourd’hui et d’accelibreinfo. Il participe depuis 2008 à de nombreux projets liés à l’accessibilité des logiciels libres (groupe de l’April, traductions, QA de Libreoffice). Depuis 2015, il a fondé le projet Hypra qui vise à promouvoir auprès du grand public et notamment dans le secteur de la déficience visuelle le logiciel libre, pour en tirer tous les bénéfices et l’aider à changer d’échelle.