Programme

Le programme des RMLL : conférences et ateliers

Sécurité : entre transparence et opacité

À quelles problématiques doivent faire face les ingénieurs et les hackers, de quels outils disposent-ils pour rendre compte des failles et les corriger, et comment le logiciel libre peut-il favoriser un monde plus sûr alors que la machine qui nous accompagne devient notre ennemie ?

Entretiens avec :

  • Clémentine Maurice, chercheuse en Sécurité à l’université de technologie de Graz, Autriche.
  • Sara Dickinson, experte DNS et co fondatrice de Sinodun.
  • Péter Czanik, ingénieur à Balabit et travaillant sur le logiciel syslog-ng.

Animation :
Le thème est animé cette année par Stéphanie Ouillon, Mathieu Blanc, Christophe Brocas et Philippe Teuwen.

Sciences et formations : situation et perspectives

Science class in India >credit>Mennonite Church USA Archives @ Flickr Commons>/credit>

Une classe de sciences en Inde

Le thème « Sciences et Éducation » regroupe toutes les spécificités liées aux sciences, à l’éducation populaire, l’enseignement et l’apprentissage.

Ce thème regroupe notamment les usages spécifiques à l’enseignement, les ressources libres, les usages libres de l’éducation populaire, les ENT, FOAD & MOOC, université pour tous, les bibliothèques et usages pédagogiques ainsi que l’usage du LL à travers les écoles du Monde.

Côté utilisateurs/utilisatrices : diversité des usages

Quels sont donc les avantages du Libre pour engager un dialogue
fructueux entre ces ’minorités’ qui forment en fait la majorité de nos
concitoyens ?

Côté serveur : complexité des enjeux

Comment l’administration des systèmes informatiques a-t-elle évolué avec les changements de complexité et d’échelle ? À quoi ressemble l’Internet ? Quelles techniques sont déployées pour le rendre intelligible et améliorer son fonctionnement ? Quelles ressources sont nécessaires à sa production ? Dans quelle mesure le logiciel libre peut-il contribuer à l’évolution de cette infrastructure publique, dont l’accès est reconnu comme un droit fondamental par l’ONU ?

Partage : aspects collectifs du libre

Quels ponts sont-ils disponibles pour pallier socialement aux
lobbies anti-sociaux dont la pression augmente dangereusement dans
nos contrées ?

Hybridation : usages du logiciel libre dans la cité

Quels exemples peuvent être avancés pour éveiller l’intérêt du
public dans la production des technologies libres ? Quels secteurs se
trouvent les plus frustrés d’une absence d’alternative ou de
flexibilité dans leur contrôle du logiciel, et quelles compétences
sont requises pour aider à formuler des réponses du mouvement du Libre
aux besoins informatiques de la population ? Quels arrangements
institutionnels existent ou devraient exister pour faciliter la
production de logiciel libre au-delà de gratter un développeur là où
ça le démange, pour résoudre des problèmes seulement adressés par le
logiciel propriétaire ?

Programmation : quels moyens pour quelles fins ?

Que veut dire pour un logiciel d’être libre ? Quels langages existent
et comment les choisir en fonction d’un projet spécifique ? Quels
outils sont disponibles pour construire un projet libre depuis l’idée
jusqu’à la production ? Quelles techniques sont créées pour trouver et
résoudre les bugs ou les éviter entièrement ? Comment approcher le
matériel non-documenté ? Quelles plate-formes matérielles
collaborent-elles avec les développeurs de logiciel libre ? Quelles
méthodes et bonnes pratiques améliorent la production de logiciel
libre ? Quelles nouvelles tendances sont accueillies par la communauté
des développeurs et qu’est-ce qui valide leur adoption ?

Esthétique du libre : engagement, participation, coopération

Quelles sont les nouvelles formes qui dessinent ce complexe
humain-technologique ?